Articles dans Finlande
12 mai : journée de la langue et de la culture finnoise
 

En Finlande, ce Jour de la culture finnoise célèbre un philosophe né en 1806 (un 12 mai) et mort en 1881, Johan Vilhelm Snellman qui a œuvré toute sa vie à faire du finnois une langue qui en 1917 seulement, deviendra langue officielle de la Finlande au côté du suédois. Au XIXe siècle, le suédois était la langue des élites culturelles et le russe, celle de l’administration. La Finlande, n’avait jamais existé en tant qu’État. Pendant des siècles, Elle n’a été qu’une province suédoise, puis russe. Le finnois était la langue des paysans très peu écrite jusqu’à la publication du Kalevala, la grande épopée nationale, en 1835, qui est célébrée chaque 28 février. Ce n’est qu’au cours du XXe siècle que le Finnois s’est imposée comme langue littéraire, mais si, encore aujourd’hui, certains écrivains continuent d’écrire en suédois, idiome qui demeure la langue maternelle d’une petite minorité des Finlandais.

 
kalevala.jpg
6 décembre : fête nationale de la Finlande
 

Ce jour de fête en Finlande célèbre l'émancipation du pays. Le 6 décembre 1917, à la faveur de la révolution russe, les Finlandais se libéraient de la tutelle de l'empire des tsars. Pour la première fois de son histoire, la Finlande devenait un État.

Ce soir, avant de s'installer devant son poste de télévision pour assister en direct à la soirée de gala donné par le président de la république, chaque famille va déposer deux bougies sur le rebord de sa fenêtre.

À Helsinki, le défilé étudiant traditionnel se terminera à la place du Sénat dans le centre d' Helsinki.  De nombreux chœurs d'église interpréteront l'hymne national, Finlandia, composé par  Jean Sibelius.

Après avoir été suédoise pendant six siècles, jusqu'en 1809, puis Grand-Duché russe jusqu'en 1917, la Finlande n'a acquis son indépendance qu'à la fin de la Première Guerre mondiale, après la chute de l'empire tsariste russe. La future URSS a reconnu son indépendance en 1918.

 
finland.jpg