Articles avec le tag japon
6 août : la mémoire d’Hiroshima
 

La cérémonie commence par une minute de silence à 8h15 précise (1h15, en France), en mémoire des quelque 140 000 victimes de Little Boy, la bombe nucléaire larguée le 6 aout 1945 sur la ville d’Hiroshima, au Japon. Le premier ministre dépose une gerbe jaune sur le monument du Parc de la paix, construit en 1952 à l’endroit même où la bombe est tombée. Quelques centaines de colombes sont lâchées, en guise de message de paix.

Le Japon milite depuis longtemps pour un abandon de toute arme nucléaire. Après la catastrophe de Fukushima, des pancartes des manifestants demandaient le renoncement à toute activité nucléaire. Il a fallu attendre 2010, pour qu’un représentant du gouvernement des États-Unis assiste à la cérémonie, mais Washington n’a jamais accepté de prononcer la moindre excuse, se retranchant derrière la nécessité de faire plier au plus vite la dictature militaire nippone.

 
japon.jpg
3 avril : le pic de la floraison des cerisiers à Osaka
 

Aujourd’hui, rendez-vous à Osaka pour fêter le hanami (花見), une tradition qui consiste à venir admirer la beauté des fleurs de cerisier Japonais . Cet arbre emblématique du pays un vrai rite pour les Japonais. Chaque jour la télévision informe la progression de la floraison dans le pays du sud au nord du pays. La saison de sakura a démarrée un peu plus tard que l’année dernière. La floraison des cerisiers a débuté à la fin du mois de mars à Kyushu (Okinawa) et les fleurs de cerisier ne s’épanouirons au nord d’ Hokkaido que vers le 10 mai. Ce 3 avril, c’est à Osaka au Expo’70 Park que les festivités accompagnant le pic de floraison ((満開) se déroulent. Des milliers de visiteurs sont attendus.

En région parisienne, cet événement sera célébré dans le parc de Sceaux (Hauts-de-Seine), mais il faudra attendre le 20 avril prochain.

 
japon2.png
japon1.png
14 mars : cadeaux et contre cadeaux au Japon
 

Au  Japon, on fête la Saint-Valentin en deux temps. Le 14 février ce sont les femmes qui ont offert des chocolats à leurs amoureux ou à d’autres hommes de leur entourage, comme le veut la tradition. Un mois après, soit aujourd’hui même, les hommes offrent à leur tour des sucreries, des fleurs de couleur blanche ou un autre présent plus couteux. L’usage veut que la valeur du cadeaux en retour soit le triple de celle du premier. Pour éviter la surenchère, certains hommes ont eu la précaution de, très poliment, refuser les chocolats qui leur étaient offerts. Cette journée, créée en 1960, porte le nom de « jour blanc » (ホワイトデー), probablement en souvenir de l’initiateur de cette  coutume, le fabriquant américain de marshmallow ! Chez les ados, les garçons se contentent d’offrir un ruban blanc à une fille, si celle-ci le noue à ses cheveux ou à son sac, c’est qu’elle n’est pas indifférente... La coutume est très implantée en Corée du Sud et à Taïwan, elle commence à apparaître aux Philippines.

 
jour-blanc.jpg