10 mars : il ya 60 ans les Tibétains se soulevaient contre l'occupation chinoise

 

La diaspora tibétai­ne commémore le soulève­ment de 1959 au Tibet contre l’invasion chinoise.

Le 10 mars 1959, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes sont descendus dans les rues de Lhassa pour réclamer l’indépendance du Tibet. Ce mouvement de protestation, porté par une population déjà exaspérée, fut réprimé dans un bain de sang (Plus de 80 000 morts).

La commémoration se déroule à l’extérieur du pays, notamment en Inde, où une partie des Tibétains sont réfugiés. Sur place, tout est verrouillé, la présence policière et militaire renforcée et généralement le Tibet est fermé aux étrangers pour quelques jours.

Suite aux manifestations de 2008 au Tibet lourdement réprimées par l’Etat chinois (plus de 200 morts, 5 000 prisonniers, condamnations à de lourdes peines de prisons et des exécutions), la situation au Tibet ne cesse d’empirer : au moins 2081 prisonniers politiques tibétains, des morts sous la torture, des disparitions forcées, des violences des forces de polices contre des rassemblements pacifiques entraînant des morts. Depuis 2009 au Tibet, 144 Tibétains se sont immolés par le feu pour protester contre cette répression. La plupart sont morts. 

 
tibet.jpg