25 janvier : la Burn’s night, fête écossaise patriotique et conviviale

 

Les Écossais préparent ce soir une grande fête en l’honneur de Robert Burns, leur grand poète mort en pleine jeunesse (il avait 27 ans) et mort le 25 janvier 1759, il y a 160 ans jour pour jour.

Défini par les Burns Clubs peu après sa disparition, le rituel n’a pas bougé depuis et la soirée commence immanquablement par un repas (le Burns supper) dont le menu est souvent écrit dans le dialecte du poète, le « lallans ». Les mêmes plats traditionnels se succèdent tous les ans dont le fameux haggis, plat écossais par excellence qui n’est autre que de la panse de brebis farcie ! Le repas est rythmé par des discours, toasts divers, poèmes de Burns déclamés avec emphase… et s’achève par de la musique, des chants et des danses traditionnelles.

La burns Light, une procession de lampions suivie d’un feu d’artifice, anime la ville de naissance de Robert Burns, Dumfries, au sud-ouest de l’Écosse.

burns.jpg