14 juin : Libération Day aux Malouines/Falkland

 

Les Malouines (Falkland, pour les Anglais) commémorent leur libération de l’occupation militaire argentine qui avait débuté le 2 avril 1982. La prise de l’archipel par l’armée argentine avait pour but de mobiliser le pays derrière la junte au pouvoir à Buenos Aires. La défaite précipitera la chute de la dictature militaire. À l’inverse Margaret Tatcher en sortira renforcée.

Comme chaque année, une messe d'action de grâce est dite dans la cathédrale de Christ Church à compter de 9h45. Le gouverneur et le commandant des forces britanniques assisteront à l’office. Des membres de l'Assemblée législative et des représentants de la Royal Navy, de l'armée de terre, de la Royal Air Force, de la Force de défense des îles Falkland, de la FIDF, ainsi que des membres de la marine marchande et des groupes de jeunes seront présents. Les anciens combattants de 1982, y compris les résidents locaux et du Royaume-Uni seront également présents. À 11 heures, une cérémonie se déroule au monument de la libération, devant le bâtiment du secrétariat avec dépôt de gerbe au monument de la libération et d'un défilé militaire.

Chaque année l’Argentine dénonce la présence anglaise dans cet archipel des mers du sud comme un reliquat du colonialisme britannique bien que ces îles qui doivent leur nom à des marins de Saint-Malo, n’aient jamais été argentines.

 

 

 

 
Sans titre 6.png
Bruno Teissier