15 septembre : le cri de l'indépendance du Mexique

 

Le rituel est immuable, ce soir à la nuit tombée, le président du Mexique apparaîtra au balcon, brandissant le drapeau national, d’une autre main il sonnera la cloche située au dessus de lui. Il pourra alors lancer le cri de l’indépendance (el grito), en hommage au père Miguel Hidalgo, qui, en 1810, avait enclenché la révolte contre l’occupant espagnol du fin fond de sa province du Morales.

La place du Zocalo, au centre de Mexico, est noire de monde, des stands vendent de la nourriture. Tout le monde mangera sur place (pour une fois, il ne devrait pas pleuvoir, comme c’est souvent le cas un 15 septembre !) et admirera le grand feu d’artifice qui clôture la soirée. Les festivités se poursuivront toute la journée de demain, 16 septembre, qui est fériée au Mexique.

 
grito.jpg