16 septembre : le Japon honore ses doyens

 

C'est jour férié au Japon, en l'honneur des personnes âgées (敬老の日, Keiro no hi). C’est le pays du monde où ils sont proportionnellement les plus nombreux. L’archipel a une longue tradition de respect des anciens et chacun d’eux reçoit aujourd’hui une lettre du Premier ministre et les centenaires, une coupe en argent. Un cadeau qui coûte chaque année de plus en plus cher au pays, ces derniers étant aujourd’hui plus de 65 000.

La population vieillissant (indice de fécondité de 1,4 enfant par femme, 28 % de personnes de plus de 65 ans), le système de retraite pèse de plus en plus sur les actifs qui, eux, sont de moins en moins nombreux (les séniors seront près de 40% en 2050 !). Cela dit, la société japonaise rechigne à envoyer ses anciens en maison de retraite et il n’est pas rare de voir, aujourd’hui encore, trois ou quatre générations vivre sous le même toit même si le modèle occidental d’atomisation de la société semble prendre le pas puisque plus de 4 millions de Japonais âgés vivent désormais seuls, souvent totalement isolés. Cette prise de conscience annuelle, chaque troisième lundi de septembre, semble toutefois ne pas infléchir la situation du pays, aujourd’hui le plus vieux du monde.

 
jap.jpg