19 novembre : les Monégasques fêtent leur prince

 

C’est certainement le jour le plus important de l’année pour les Monégasques qui fêtent aujourd’hui autant leur appartenance à une identité spécifique que leur attachement à une famille, les Grimaldi sans lesquels le Rocher aurait pu perdre sa souveraineté. Les festivités commencent, comme toujours, par un Te Deum à la cathédrale de Monaco en présence de la famille princière (le catholicisme est religion d’État dans la principauté). Suivent des remises de décorations, une revue des troupes puis un déjeuner officiel. La soirée se clôture par une soirée de gala.

À l’origine, la fête nationale  était célébrée le jour du saint patron du prince régnant. C’est l’actuel Prince, Albert II, qui a mis fin à cet usage en conservant le 19 novembre, jour de la Saint-Rainier, en hommage à son père, décédé en 2005.

 
albert.jpg