15 décembre : c'est la fête de l'espéranto !

 

Les espérantistes du monde entier se réunissent pour chanter, faire du théâtre ou, tout simplement, parler espéranto autour d’une bonne table. Ce jour est la date anniversaire de Ludwig L. Zamenhof, créateur polonais, en 1887 sous le pseudonyme de Doktoro Esperanto (« celui qui espère ») d’une  langue qui se voulait internationale et universelle. C’est la seule langue créée de toutes pièces et encore pratiquée dans le monde par une population évaluée à deux millions de personnes selon l’Unesco. Si elle eut ses pourfendeurs, défenseurs des langues nationales, elle connut aussi des soutiens inattendus, de Gandhi à Édouard VII, de Jean Jaurès à Willy Brandt ! Enfin l’esperanto fut langue officielle, une fois au moins, d’un minuscule « État » : l’Insula de la Rozoj (« l’île aux roses » en espéranto). Créée de toutes pièces, en 1968, sur une plate-forme au large des côtes italiennes, cette île artificielle disparut après quelques mois, engloutissant avec elle le rêve d’une langue reconnue au niveau international. 

 
esperanto.jpg