15 novembre : le Beaujolais nouveau est arrivé

 

C’est à un rendez-vous planétaire que sont conviés aujourd’hui les amateurs de vin français, à travers le monde. Depuis 00h très exactement, de Tokyo à Berlin, de New-york à Moscou, ils peuvent découvrir la cuvée 2018 ! Et selon les professionnels du secteur, il est "exceptionnel". Son arôme ? Très fruitée avec des notes de fruits noirs, de fleurs, d'épices et de réglisse. Cet événement a, en effet, pris une dimension internationale et, de fait, 50 % de la consommation de Beaujolais nouveau se fait à l’étranger : États-Unis, Japon, la Corée du Sud et dernier client en date mais pas des moindres : la Chine. Cette réussite avérée à l’exportation ne masque pas un certain désenchantement en France et une baisse régulière des ventes ces dernières années. Amateurs éclairés et professionnels de la viticulture reprocheraient aux producteurs d’avoir privilégié le marketing au détriment sinon de la qualité du produit du moins de sa standardisation. Mais les puristes veillent et on annonce déjà une cuvée exceptionnelle pour cette année ! Vin de primeur, de cépage gamay, le Beaujolais nouveau est le seul vin autorisé à la commercialisation avant la date officielle du 15 décembre pour tous les autres vins AOC.


 
beaujolais.jpg