22 juin : le Jour du souvenir et du chagrin en Russie

 

La journée est dédiée aux 27 millions de morts soviétiques de la « grande guerre patriotique », comme on la nomme en Russie. Dans tout le pays, on dépose des gerbes et des couronnes sur les tombes des soldats inconnus. Le 22 juin 1941 à l’aube, les soldats de Hitler commençaient à envahir l’URSS. Une entreprise qui, finalement, allait lui être fatale en raison de la résistance farouche des Soviéti­ques, opportunément aidés par le « général hiver ».

Le 22 juin est aussi une journée de fierté d’avoir gagné cette guerre. Un sentiment de plus en plus cultivé par le régime de Vladimir Poutine qui, pour les besoins de sa propagande, a entrepris une réhabilitation de Staline.

 
urss.jpg