15 avril : Boston célèbre Patriots' Day et son fameux marathon

 

Le Patriots' Day commémore les batailles de Lexington et de Concord qui ont vu la victoire des soldats continentaux contre les Britanniques le 19 avril 1775, lors du premier conflit de la guerre d'indépendance des Etats-Unis (1775-1783). Pour beaucoup, il s'agit du premier jour vécu par les États-Unis en tant que nation indépendante, même si la Déclaration d’indépendance ne fut signée que le 4 juillet 1776.

De nombreuses écoles et entreprises sont fermées pour permettre aux habitants de prendre part aux célébrations. Traditionnellement, Boston fait sonner les cloches en mémoire de ces batailles. Des milliers de personnes célèbrent l'événement chaque année en affluant à Lexington et Concord et au Minute Man National Park qui commémore la bataille. Des parades en uniformes militaires coloniaux, des reconstitutions et autres cérémonies sont organisées. À Bedford, près de Boston, on couronne d'un bonnet rouge le roi George, ancien monarque britannique, en signe de défi.

Le Patriots' Day ("jour des patriotes") est un jour férié pour les habitants du Massachusetts, dont Boston est la capitale, et du Wisconsin, mais aussi du Maine – où il est orthographié Patriot's Day. Il ne doit pas être confondu avec le Patriot Day, qui commémore chaque année les attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington. Autrefois, les célébrations avaient lieu le 19 avril, Patriots’ Day est devenu par la suite une fête mobile.

Boston organise traditionnellement le même jour son marathon de légende pour les passionnés de course à pied. C'est le 1er marathon par son ancienneté, la première édition du marathon de Boston date du 19 avril 1897. Ce 15 Avril est donc sa 123e édition. En 2013, il avait été marqué par un attentat spectaculaire.

La coutume veut également que, ce même jour, l'équipe de baseball Red Sox de Boston joue aujourd’hui à domicile au Fenway Park de la ville. 

 
patriot.png