20 mai : la Journée des patriotes au Québec

 

Le Québec est en effervescence, drapeaux de la province bien en évidence sur les bâtiments officiels et dans les rues, ambiance de fête empreinte de solennité, la journée est un mélange de grande fête populaire et de cérémonie du souvenir : défilés en tenue d’époque, reconstitutions de scène de bataille, repas champêtres, conférences, expositions… Cette journée commémore les événements de 1837-1838 qui virent les Québecois s’insurger face à l’occupant anglais pour la reconnaissance de leur peuple et la démocratie. Elle a remplacé en 2003, la fête de Dollard des Ormeaux, héros parfois controversé de la lutte pour l’indépendance de la Nouvelle France.

L’événement avait été remis au goût du jour dans les années 1920 pour concurrencer une autre fête, toujours d’actualité dans l’ensemble du Canada : la Fête de la reine ou Victoria Day, à l’origine l’anniversaire de Victo­ria, souveraine du Canada, aujourd’hui, d’Élisabeth II. À cette occasion, l’Union Jack (drapeau du Royaume-Uni) flotte aux côtés du drapeau national canadien toute la journée.

Cela dit, pour beaucoup de Canadiens, cette journée instaurée en 2002, représente avant tout … un jour férié et chômée de plus qui permet un week-end de trois jours !

Le drapeau des patriotes du Canada des années 1837-1838 (vert-blanc-rouge) est encore régulièrement brandi lors de la fête nationale du Québec, le 24 juin, et bien sûr pour la Journée des patriotes, au mois de mai.

 
quebec.png