11 décembre : l'Argentine célèbre son tango

 

Buenos Aires retentit partout des rythmes du tango. Cette Journée du tango (Dia Nacional del Tango), créée en 1977, qui commence a être fêtée un peu partout dans le monde correspond à l’anniversaire de Carlos Gardel (photo) né en 1890, voix mythique du tango, mais aussi à celui de Julio Caro (1899), l’un de ses grands musiciens. Tout à commencé samedi à partir de 20 heures, avec la Gran Milonga Nacional (bal où l’on danse le tango) tout le long de l’Avenida de Mayo qui attire chaque année des milliers de passionnés.  Les festivités autour du tango ont duré tout le week-end et se terminent aujourd’hui avec les cérémonies liées à l’anniversaire. Ce mardi, de 11h à 15h, au cimetière Charcarita de Buenos Aires, le mausolée de Carlos et Berta Gardel sera ouvert aux visiteurs venus leur rendre hommage.

Depuis cette année, une statue du chanteur et compositeur de tango a été installée à Compans Caffarelli à deux pas de sa maison natale de Toulouse où il est né le 11 décembre 1890,  Carlos Gardel a émigré en Argentine avec sa mère à l'âge de 2 ans. 

 
tango.jpg