22 septembre : la fête nationale du Mali

 

Le 22 septembre 1960, le Mali, devenaient indépendant pour la seconde fois. Le 20 juin, la France avait accordé son indépendance à une Fédération du Mali qui devait regrouper plusieurs pays mais tous s’étaient désistés, sauf le Soudan français (futur Mali) et le Sénégal. Ce dernier a très vite fait sécession, laissant seul le pays qui deviendra le Mali. Un État qui va vite rompre avec la France pour se rapprocher de la Guinée et du Ghana et former une éphémère Union des États africains qui regardait alors vers Moscou, Pékin, ou Belgrade...

Aujourd’hui, après 59 ans d’indépendance, certains se demande quelle est la souveraineté véritable du Mali, sachant que les deux tiers de son alimentation sont importés et que sa sécurité repose en partie sur la présence de l’armée française sur son territoire.

 
Mali.jpg