3 février : aux État-Unis se joue le 53e Super Bowl

 

Ce soir, à Atlanta, se dispute la 53e finale du championnat de football américain. C’est l’événement sportif le plus regardé aux États-Unis : près de 120 millions de téléspectateurs et donc les secondes de publicité les plus chères de l’histoire de la télévision (comptez 3 à 4 millions de dollars pour 30 secondes).

Cette année, le Super Bowl LIII opposera les New England Patriots, présents pour la troisième année de suite, aux Los Angeles Rams. La rencontre aura lieu à 00h30, heure française.

Il a été créé en 1967 sous le nom de NFL-AFL World Championship Game, mais l'appellation de Super Bowl s’est vite imposée. Il se déroule à chaque fois dans une ville différente, cette année c’est la ville de Houston et son NRG Stadium qui ont été désignés. La finale va désigner le vainqueur de l’année sportive 2018. Comme les saisons ne coïncident pas avec les années, elles sont désignées par des chiffres romains : LIII pour cette édition. L’équipe gagnante se voit décerner le Vince Lombardi Trophy, et chacun de ses joueurs reçoit une bague en or jaune et blanc, ornée de diamants, dont la valeur dépasse les 200 000 dollars.

Transformée en véritable show, cette manifestation majeure de la culture américaine est aussi le deuxième jour de l’année où l’on mange le plus, après Thanksgiving. Peu d’Américains ont accès au stade, mais tout bar ou restaurant organise une journée spéciale où la bière coule à flot devant l’écran de télévision géant. Ambiance garantie, on évitera de déranger un américain un pareil jour.

 
bowl.png