31 octobre : Halloween, Samhain, une fête des morts folklorisée

 

Aux quatre coins du monde anglo-saxon, les enfants déguisés en sorcière, monstre ou squelette, vont de maison en maison pour réclamer des friandises en prononçant la fameuse menace ; « Trick or treat » (une friandise ou un mauvais tour !).

Particulièrement vivace aux États-Unis, cette fête est l’occasion de décorer les maisons et les magasins de toiles d’araignée, de squelettes, de fantômes, de chats noirs… on mange ce jour-là de la tarte à la citrouille et on regarde en famille des films d’horreur ! L’emblème de cette fête est la citrouille (découpée pour ressembler à un visage grimaçant et illuminée en son centre par une bougie) issue de la légende irlandaise de Jack-o’-lantern qui erre au milieu des ténèbres et revient chaque année sur terre le jour de Halloween…

Ce jour est aussi celui de Samhain, la principale fête des anciens Celtes et, aujourd’hui, de quelques néo-païens. Elle marquait la fin de l’été, après la toute dernière moisson, et a fini par devenir une fête des morts, se confondant avec Halloween.

halloween.jpg