8 octobre : à Cuba, le culte du Che

 

Il y a 51 ans, Ernesto Guevara dit le Che, était exécuté puis enterré secrètement. La veille, il avait été capturé par l’armée bolivienne. L’extrême gauche européenne s’emparera de son image et en fera un mythe, magnifiquement illustré par la photo d’Alberto Korda qui a orné des millions de tee-shirts depuis 1967. C’est son inhumation, en 1997, qui a relancé le culte du Che. Ce soir, en Bolivie, sera organisée une marche aux flambeaux à La Higuera, lieu-dit où il est mort près de Vallegrande. Toutefois, la principale cérémonie a lieu a Cuba où sa dépouille a été transportée. La ville de Santa Clara, que le Che avait prise fin 1958, ouvrant la route de La Havane et de la victoire finale, lui a cons­truit un mausolée surplombé d’une statue de bronze. Son projet et son tempérament très dogmatique collaient mal avec celui de Fidel Castro mais ce dernier a toujours entretenu la mémoire de ce compagnon d’armes.

 
che.jpg