13 décembre : Lucie célèbre le retour de la lumière

 

La Sainte-Lucie est l’une des deux célébrations majeures des Suédois, avec la Saint-Jean, le 24 juin. Dans chaque maison ce matin, les filles vont réveiller leurs parents en leur apportant du café et des brioches au safran, les lussekatterou saffran büllar. Ainsi le veut la tradition. Puis elles vont se préparer à une longue procession, vêtues d’une robe blanche et d’une ceinture rouge et la tête ceinte d’une guirlande. Des garçons également vêtus de blanc et coiffés d’un chapeau en forme de cône (stjargossar) les accompagnent. En tête du défilé, sainte Lucie, habillée elle aussi de blanc et de rouge, une couronne de bougies sur la tête. Le groupe va traverser une partie de la ville en distribuant des gâteaux au safran et au gingembre sur leur chemin, tout en chantant ou en récitant des poèmes. À l’origine, la plus jolie fille du village était élue pour tenir ce rôle. De nos jours, c’est chaque ville ou village, chaque école qui élit sa sainte Lucie, des concours sont même organisés au niveau régional puis national. Les journaux locaux publient les photos des prétendantes et demandent à leurs lecteurs de voter. La Miss Suède, couronnée le 13 décembre, est en fait une sainte... ! 

 
lucie.jpg