Articles dans Brésil
20 novembre : le Brésil se penche sur ses racines noires
 

L’ambiance au Brésil ne se prête pas à la lutte contre le racisme, pourtant, comme chaque 20 novembre, le Movimento Negro organise des évènements ludiques et pédagogiques  pour réfléchir sur la place des Noirs dans la société. La date choisie est celle de la mort tragique d'un chef d’esclaves marrons,  nommé Zumbi. Capturée dès l’enfance, il avait été élevé par un prêtre,  mais à 15 ans, il est retournée vivre dans le quimbolos de Palmares, une vaste région de l’arrière pays de Bahia, où des esclaves ayant  fuit les plantations ont construit plusieurs villages où ils vécurent libres la majeure partie du XVIIe siècle. Zumbi en devient le chef, Mais, le 20 novembre 1695, il est pris par les Portugais et décapité aussitôt. sa tête sera exposée sur la grande place de  Récife, afin de décourager le marronnage. Au XXe siècle, il est devenu un héros national et un symbole de liberté. Cette Journée de la conscience noire, instaurée dans les années 1960 n’est pas fériée, contrairement au 13 mai, date de l’abolition de l’esclavage, en 1888 seulement.

 
negro.jpg