Articles dans 1896
30 décembre : le jour de Rizal aux Philippines
 

La journée est fériée et chômée aux Philippines, en l’honneur d’un jeune homme exécuté par les Espagnols en… 1896. Il s’agit de José Rizal, son nom est partout dans le pays : université, rues, parcs… son effigie orne les billets de banque et les pièces de monnaies. Jeune médecins, il est mort à 35 ans, mais il a eu le temps de fonder des hôpitaux et des écoles, de parcourir le monde, d’apprendre une vingtaine de langues, dont le français, d’écrire plusieurs romans, notamment pour dénoncer la tyrannie de l’occupation espagnole depuis trois siècles et demi. Ce n’est pas un révolutionnaire, mais les Espagnols, en le fusillant l’ont traité comme tel. De son vivant, son nom était brandit comme un emblème de la révolte. Après sa mort, il sera considéré comme un héros national. La résistance aux Espagnols va s’amplifier jusqu’à qu’ils soient chassés l’archipel en 1898, avec l’aides des États-Unis, qui en profiteront pour imposer leur administration sur le pays jusqu’en… 1946. Les Américains ont encouragé le culte de ce héros national de peur de voir en émerger d’autres, plus radicaux.

 
rizal.jpg